Mégalithe et les représentations artistiques

Le mégalithisme est présent dans le monde entier et est un phénomène qui s’étend de la Préhistoire jusqu’à nos jours. Cela consiste à dresser des mégalithes. Les mégalithes sont de très grandes pierres dressés sans l’aide de ciment, le mot vient du grec méga qui signifie grand et de lithos qui signifie pierre : donc grandes pierres. Les archéologues cherchent encore le sens du mégalithisme. Ce phénomène a été très populaire en Europe dans le Néolithique.

Dans les écrits et la peinture

Au XIXe siècle, les écrivains et les peintres commencent à consacrer plusieurs œuvres au courant du mégalithisme dans leurs œuvres. Flaubert, dans Par les champs et par les grèves les a évoqué dans son histoire relatant son voyage en Bretagne. Il apparait déçu dans ses écrits et fait plusieurs hypothèses sur l’origine et l’explication des menhirs de Carnac. Il a même affirmé que les menhirs étaient des grosses pierres.

Victor Hugo, au contraire de Flaubert, voit dans les mégalithes une certaine poésie, une présence poétique qui date d’avant les civilisations antiques. Dans “Ce que dit la Bouche d’ombre“, l’avant dernier poème des Contemplations il écrit sur le dolmen de Rethel. Dans les îles normandes et anglaises, les Travailleurs de la Mer sont connus pour méditer sur les pierres ancestrales et leurs présences.

Au cinéma

Le cinéaste J Ossang a réalisé un court métrage poétique en 2006 au Portugal. Le court métrage s’appelle Silencio et a gagné le prix Jean Vigo en 2007. Dans ce film, il met en avant les 4 éléments sur Terre (eau, vent, terre, soleil) et les c’est dans ces éléments que se croisent les monuments anciens et les monuments actuels. S’érigent donc les mégalithes, les ponts, les éoliennes, les bunkers dans ce court métrage. Ceci est en quelque sort un témoin du temps qui passe avec la trace de l’homme qui s’y trouve.

Les légendes populaires

Les mégalithes ont longtemps été source de légendes populaires. Les pays français ont donc imaginé que les bâtisseurs de ces monuments étaient des êtres surnaturels mais également des humaines (les Romains, les Sarrasins, les Anglais). Certaines légendes admettent également que ce sont des paysans qui ont construits les alignements de Carnac en y apposant une pierre chaque année lors du jour de la Saint Jean.