Renaissance de Stonehenge

Ce monument du mégalithique est censé avoir été bâti entre 2800 et 1100 avant l’ère contemporaine. Cette période s’étend à peu près du Néolithique à l’âge du Bronze. Vu sa cote de popularité actuelle, on a du mal à s’imaginer qu’il fut non seulement abandonné, mais totalement oublié. Comment cela a-t-il été possible et à quoi doit-il sa popularité croissante de nos jours ?

Stonehenge ou l’histoire qui impressionne les contemporains

Les historiens ne sont toujours pas fixés sur le rôle véritable que jouait Stonehenge. C’est un enclos funéraire, tout au moins de nombreuses cavités funéraires ont été retrouvées sur le site, mais on ne peut pas vraiment qualifier ce lieu de cimetière. En effet, toutes les analyses ont montré que l’intégralité des défunts étaient malades. Il n’est donc pas exclu qu’il s’agissait également d’une espèce de site thérapeutique. Mais qui parle de thérapie à cette époque, évoque également un lieu de prière et recueillement. Quoi qu’il en soit, ce n’est qu’au premier siècle de notre ère que le site fut abandonné. Un peu plus de 15 siècles plus tard, on s’intéresse à nouveau à ce monument, mais cette fois uniquement à des fins “scientifiques”. Il effraie le grand public qui, ne comprenant pas comment et pourquoi il fut édifié, lui attribue non seulement une origine, mais aussi des propriétés maléfiques.

La réhabilitation totale du Stonehenge n’intervient qu’au 20ᵉ siècle et c’est aussi à la même période que sa cote de popularité commence à nouveau à grimper. Le grand public est tellement fasciné par ce monument qu’on n’aura aucune difficulté à trouver des Affiches et des photos sur les sites de vente de posters. Tout impressionne sur cet édifice, ses dimensions, sa grandeur, ainsi que la beauté du site naturel qui l’entoure. Mais plus que tout, on est impressionné quand on se souvient de la période durant laquelle il fut érigé. Sa construction, même de nos jours, n’aurait rien d’une partie de plaisir. Que dire donc de l’époque ancienne. Stonehenge est un joyau historique qui se doit d’être préservé pour les générations futures.